Le seitan maison

seitan01

Avouez que ça a de la gueule hein 😉

  • Temps de préparation : Environ 20 minutes
  • Temps de cuisson : Entre 30 minutes et 1 heure
  • Niveau de difficulté : Très facile

Introduction :

Le seitan est un grand classique des alimentations végétales relativement méconnu par chez nous.

La texture et la saveur particulière font qu’on le considère souvent comme une sérieuse alternative végétale à la viande.

Assez difficile à se procurer hors réseaux spécialisés (Boutique Bio) et relativement cher, il est pourtant très facile de préparer soi-même son seitan à moindre frais.

La recette de base que je vous propose, vous le verrez, se prête très bien à la personnalisation et vous pourrez aisément l’adapter à votre goût et l’agrémenter d’ingrédients saisonniers ou que vous aurez sous la main.

Ingrédients :

  • Du gluten
  • Du gros sel de préférence ou du sel « aromatisé » genre Herbamare
  • Sauce soja
  • Eau
  • Pour le bouillon : Cube, oignon, ail, épices, légumes de saison…
seitan02

Illustration non contractuelle 😉

Note : Bien que facultative, une machine à pain simplifiera grandement 80% du taf. C’est un engin qui rend de très grands services en cuisine, bien plus que tous ces robots à la con à la mode. Inutile d’investir dans une neuve : On en trouve dans les petites annonces ou les dépôts vente pour une poignée de cacahuètes. A titre d’exemple, la mienne n’avait jamais servi et m’est revenue à 10€…

Préparation :

  • Tout d’abord, placez votre gluten dans le réservoir de la MàP
  • Notez bien la quantité que vous utiliserez, elle déterminera la quantité d’eau :
seitan03

Ici 400 grammes…

  • Salez et poivrez le gluten selon votre goût
  • Préparez l’eau pour le gluten, sachant qu’il vous faudra au moins 120Ml d’eau en plus
  • Un peu de sauce soja en rehaussera le goût :
seitan04

Château LaPompe pils : Nouveau goût sauce soja

  • Replacez le réservoir dans la MàP :

Même la NASA en est jalouse…

  • Incorporez progressivement l’eau tout en lançant le programme « pâte »
seitan06

Surveillez bien que tout le gluten s’imprègne d’eau

  • S’il se forme des grumeaux, repoussez-les à l’aide d’une cuillère en bois
  • Au besoin, rajoutez un peu d’eau quitte à ce que la boule qui se forme patauge un peu
seitan07

La boule est ici en bonne voie, on utilisera désormais le sobriquet « Blob »

  • Laissez la machine finir son programme tranquillement
  • Une fois celui-ci terminé, laissez reposer environ une demi-heure

Facultatif : Après la période de repos, relancez le programme pâte. Cela aura pour effet d’attendrir la boule le Blob ainsi formée et le résultat final n’en sera que meilleur.

seitan12

Comme ça, c’est juste parfait

Personnellement, je lance la machine puis je vaque à d’autres occupations. Une fois de retour en cuisine, je relance la MàP et prépare le bouillon pendant qu’elle bosse. Ca tombe bien, c’est la prochaine étape, à savoir la :

Préparation du bouillon :

  • Préparez la grosse marmite des familles :
seitan08

Dans les vieux pots qu’on fait des soupes…

  • Remplissez là d’eau
  • Attention : Le gluten triple de volume à la cuisson, donc mollo sur le Château LaPompe
seitan09

Là c’est bien, si bien que j’ai commencé à y mettre les ingrédients

  • Allumez la cuisinière plein feux : Faut que ça chauffe !!!
  • Incorporez les ingrédients de votre bouillon
  • Le minimum se compose d’un bouillon cube et d’une poignée de gros sel
  • Libre à vous de le composer selon ce que vous avez sous la main à ce moment
seitan10

Catatonique, carotte bientôt cuite

  • Dans mon cas : Cube aux légumes, Herbamare, poivre, Oignon, ail, carotte, navet et graines de sésame
seitan11

On s’y baignerait, sauf si vous avez mauvais goût évidemment…

  • On referme la marmite et on attend que ça fume, que ça frémisse…

La cuisson :

  • Une fois que votre bouillon frémit (Ça sent trop bon) jetez un œil sur votre Blob :
seitan12

« Le retour du Blob : Cette fois, c’est personnel » Le film de 20h30

  • Rincez le un petit coup sous le robinet d’eau froide histoire de l’endormir
  • Découpez le en tranches tandis qu’il dort si jeune si pur si innocent
seitan13

Le bougre résiste, c’est un grand tendre

  • Pensez bien qu’il va littéralement tripler de volume à la cuisson, inutile de faire de grosses tranches
  • Tranches que vous incorporez au fur et à mesure au bouillon :
seitan14

Je l’ai même pas fait exprès de lui donner cette forme

  • Remuez bien au fur et à mesure afin que les tranches ne se collent pas entre elles
  • Gaffe aux éclaboussures, sinon c’est vous qui allez cuire
seitan15

Ça se voit pas que je ne me ronge pas les ongles. Si si je vous assure…

  • Quand le tout Blob y est passé, vous pouvez refermer et laisser cuire à plein feu :
seitan17

« Ci cuit un Blob »

  • Jetez un œil de temps en temps et remuez, le seitan cuit ayant tendance à remonter :
Serait-il encore en vie ? Les scénaristes sont décidément inépuisables quand il s'agit de nous pondre d'improbables suites...

Serait-il encore en vie ? Les scénaristes sont décidément inépuisables quand il s’agit de nous pondre d’improbables suites…

  • Comptez une bonne demi-heure de cuisson minimum si vous avez fait de petites tranches
  • Plus vous laisserez cuire votre Blob, plus il s’imprégnera du bouillon
  • Astuce : Pour un seitan encore plus ferme et d’un goût incroyable :
seitan16

Pavé de Blob !!!

  • Découpez votre Blob sous forme de pavé que vous incorporez tel quel à votre bouillon
  • Vous devrez bien sûr adapter votre temps de cuisson en fonction de la taille desdits pavé
  • Selon cette dernière, cela peut monter jusqu’à une grosse heure, voire plus…
  • Vous les découperez une fois qu’ils auront refroidis

Et c’est terminé !!!

seitan19

Un peu de sel/poivre : Quelle gueule !!!

  • Félicitations: Votre seitan est fin prêt !!!
seitan01

Rien ne vaut un bon Superware pour conserver les preuve

  • Il se conserve sans souci avec son bouillon au réfrigérateur une bonne semaine
  • Vous pouvez aussi le congeler, il se conservera ainsi très longtemps
  • S’il vous reste du bouillon, utilisez le pour cuire des pâtes par exemple
  • Le seitan se cuisine d’une infinité de façons différentes…

Bonus :

J’y reviendrai à l’occasion de futurs articles, mais sachez que l’on peut aisément hacher, émincer, rôtir, faire revenir à la poêle ou encore farcir le seitan.

Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, voici une petite sélection de ce qu’il est possible d’en faire pour peu que vous eussiez des idées :

seitan20

Steiktan frites : Notez le beurre d’escargots végétal fait maison…

seitan21

Kebab de seitan : Ajoutez un gros pain rond et le tour est joué

seitan22

Escalopes seitanaise à la Monty 😛

seitan23

Brochettes végétales : Quel est le con qui a dit un jour que les végés étaient privés de barbecue ?

seitan24

« Être végéta*ien,  c’est se priver de tout » R U FUCKIN SERIOUS ?

seitan25

Mon chef d’œuvre : Le Seitan Bourguignon 🙂

Bref, à la prochaine à vos fourneaux et n’oubliez surtout pas le plus important :

Régalez-vous 😀

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez résoudre ce problème pour continuer : *