En mode soubrette de compét’

Boogedy boogedy boo.

tamaki

Image vraiment contractuelle pour une fois

Certain passent leurs vacances à se griller le lard sour le cognard d’une plage bondée comme un magasin un soir de lancement d’un nouveau joujou pour adulescent, d’autres les passent à déguster d’exotiques solutions d’acide carminique glucosé aux abords d’une flaque de chlore vaguement hydraté en s’auto-congratulant d’un slogan faussement évocateur « Ça c’est la vrai vie » ou encore à s’alimenter de boyaux remplis de saindoux aux tripes épicées portés à température sur un bout d’acier à ferrer les ânes et réduit au glorieux sobriquet « Bonne bouffe… »

Il vous regarde vous savez...

Gastro-nomie

Le Monty apprivoisé, lui, le passe à faire son (bon)homme de ménage en mode « Tout doit disparaître » 😀

Voilà probablement ce que c’est que d’avoir un ancêtre commun avec les écureuils : Si ledit rongeur de la famille des Sciuridae finit l’hiver venu par se repaître des noisettes qu’il a longuement accumulé, il n’y a guère que son (Très) lointain cousin Homo Sapiens pour accumuler les biens sans réelle nécessité, si ce n’est pour mieux ébaucher les concept abstraits du matérialisme.

Nulle raison pour que votre dévoué Végétaré n’en fasse partie. Une longue série d’accumulation, résultante d’une vie passé à chiner la bonne affaire dans les vide-greniers ou les friperies sociales suffit à transformer la modeste masure d’une famille de 5 personnes en foire à tout & rien digne du Grand Bazar d’Istambul aux heures de pointe.

Constat : L’espace disponible s’avère limité. S’il peut éventuellement prétendre à de menus travaux d’extension, il reste pour l’heure figé et bien vivre dans un entrepôt présente sûrement quelques charmes, vient un moment où la perspective de partager sa vie avec du plastoc vend moyen du rêve. Quand tu te rend compte que l’espace ad hominem est réduit aux vingt centimètres d’un sentier tracé entre la masse inerte d’objets posés en un couloir de 3 mètres de large, tu te dis qu’effectivement, il y a un petit problème :

naturemorte

Lars a l’art de (Con)sacrer l’Art :-/

Bref, il était plus qu’urgent de reprendre possession des lieux afin de retrouver une sérénité depuis longtemps reléguée au rang de Légende Millénaire. Vous n’avez pas idée combien une telle accumulation aussi désordonnée qu’inutile peut avoir comme effet de sape sur le moral.

Alors certes les moyens pour y parvenir furent quelque peu radicaux. Ils en furent néanmoins plutôt efficace. Jugez-en donc avec cet exemple d’une insignifiante banalité :

armoire0

Les cartons sont certifiés d’origine

Une vitrine abritant une quelconque collection, rien d’extraordinaire jusque là. Sauf que :

  • Ladite collection occupe une place vraiment considérable.
  • Elle est délaissée par son initiateur depuis belle lurette.
  • Ce dernier ne la nettoie même plus.
  • Le moindre regard en sa direction s’avère déprimant.

J’ai lu il y a peu le témoignage d’une personne disant avoir essayé une méthode de tri très efficace quand il s’agit de faire le tri dans ses affaires : Il suffit de les prendre en main, un à un, et de se poser la question suivante :

« Est-ce que le fait de posséder cet objet me rend heureux ? »

La réponse s’avérant négative dans un ration de 2 fois sur 3, l’efficacité s’en trouve garanti/certifié 😉

Et ça tombe bien car en plus, on peut dire que j’aime plutôt faire le ménage. Alors que croyez-vous qu’il se passa en soumettant à ce test ladite vitrine et son contenu ?

armoire1

Woh c bô

Fini l’inutile qui déprime, place à un meuble HiFi d’une taille plus que mesurée et qui abrite un matériel qui est désormais plus accessible qu’il ne l’était auparavant. Écouter de la musique à l’envie sera bien plus facile désormais, il n’est guère utile de vous en préciser les effets sur la qualité de vie…

Cette méthode semble faire ses preuves. Appliquons-la à un autre endroit voulez-vous :

armoire2

Geek un jour, boxon mon amour

Ici, c’est une étagère en plastique qui sert de support à une partie du fouillis d’un acheteur compulsif désormais repenti. Une quantité hallucinante de bibelots se rapportant pour la majorité au thème du jeu vidéo si cher à ses yeux prennent la poussière (Et c’est un euphémisme) sur un étagère qui aurait sa place dans un garage, mais sûrement pas dans une pièce dévolue au jeu et à la détente 🙁

Nous avons donc ici un exemple concret d’un rangement fait à-la-va-comme-je-te-pousse et qui n’a jamais été remis en question depuis lors. C’est sans doute la raison pour laquelle cette pièce fût si longtemps délaissée, alors qu’on est censé s’y éclater comme des cochons : #ironidusort

Alors allons-y, tâchons de de nous appliquer à un rangement méthodique et optimisé :

armoire3

Encours de rangement proche de la version finale. Vous m’en excuserez, mais j’ai ensuite délaissé mon appareil photo…

C’est autre chose pas vrai ? Le rangement cité reste un exercice d’expression artistique connue sous le nom d’empilement, mais dans un espace plus réduit et dans un contenant approprié. Mission accomplie ? On peut dire ça, oui.

Au final, je n’ai plus grand chose à vous montrer, si ce ne sont quelques chiffres :

  • Quatre voyages à la déchetterie le coffre plein.
  • Trois voyages chez un copain brocanteur le coffre également plein.
  • Cinq sac poubelle de jouets cassés jetés.
  • Environ 15m2 de surface au sol libérée (Délivréééée).
  • 80€ (Pour l’instant) de gagné en vendant l’inutile.
  • Un moral en nette hausse.
  • Des objets intéressants retrouvés.

Il n’y a pas à tortiller : Le désencombrement matériel, la simplicité volontaire… J’adore et je vous recommande vraiment d’essayer.

Ce billet arrive un peu en retard : Toutes mes excuses au comédien Richard Gere dont j’ai encore raté l’anniversaire pour lui souhaiter hier le 1er Août :

« Ses pa grav »

Ah, et aucun portrait de Jean-Pierre Coffe n’a été maltraité durant l’élaboration de ce billet. Allez, à la revoyure les potos 😉

Monty qui kifferait grave se réincarner en hippopotame. Pourquoi ? Bin chais pas, ça serait pt’être cool…

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez résoudre ce problème pour continuer : *