Un composteur pour l’Automne… Prochain !!!

Guilli guili les Végétarés.

Vous vous souvenez de ce composteur que j’avais commencé et projeté de finaliser en mode DIY pour les calendes grecques cet Automne :

composteur02

Quoi qu’on poste…

Eh bien en fait, ça va carrément devoir attendre l’année prochaine je crois :

chatons

Chaton kili kili kili

Une chatte errante qui traîne depuis quelques temps chez nous a eu des petits mèmes Internet, sa deuxième portée en fait. Petits mèmes qu’elle s’est, sans doute pour des raisons d’espace vital, empressé de déménager sur le tas de nos déchets de cuisine végane et de litière compostable*. Elle squattait sous le bout de toit où on range habituellement le bois et vu que c’est un peu étroit…

Ne souhaitant pas les déranger, j’ai laissé tomber mon petit chantier. Les chatons envahissent le Net et les composteurs donc. Bah, ce sera une petite affaire à expédier au printemps épicétou.

Puis aussi j’ai plein de trucs qui gonflent à faire. Quelque part, ça m’arrange 🙄

J’étais bien lancé pourtant, dommage…

Note à benêt : Vous avez remarqué ce * en plein milieu d’une phrase ?

Je vous en parle très bientôt…

Pâte brisée végétalienne

  • Temps de préparation : 10 minutes
  • Temps de cuisson : Néant
  • Niveau de difficulté : Très facile

Introduction

Voici la recette d’une pâte brisée express pour réaliser vos tartes, quiches, tourtes, flan… Bon marché et conçue avec des ingrédients simple disponibles dans toute les cuisines. Une recette de base tout simplement indispensable à l’aspirant cuisinier qui sommeille en vous.

Il est à noter que si cette recette est plutôt connue, je me suis quand même un peu inspiré de cette recette pour la procédure. Recette tirée du site Allrecipes que j’en profite pour linker et remercier par la même occasion 😉 Continue reading

Tôt les marrons, tôt

Bonsoir les végétaré(e)s,

L’autre jour, je me suis quelque peu précipité dans la forêt du coin afin de ramasser quelques châtaignes.

Les châtaignes c’est bon, c’est de saison et c’est gratos pour peu que l’on ait dégotté un coin où en chercher. On peut mitonner plein de trucs sympa avec et je suis inspiré de recette à publier.

Alors (Notez cette transition sans chichi, directe comme un punch) j’ai pris mon sac à châtaignes (Bon un gros sac à commissions hein, c’est pas un sac juste pour ça que je garde tous le reste de l’année dans un coffre fort), enfilé mon plus beau bonnet pour me conférer un bonus de charisme qui comblera le caractère abstrait de mes traits très concrets, et me voici chaussé de mes traditionelles basket de sept lieues pour un petit tour au grand air.

Un bon sac bien rempli et quelques bogues récalcitrantes plus tard :

chataignes

N’en n’a pas beaucoup

Dire que j’en avais au moins quatre kilos à la base 😛

Bon ben en fait, j’y suis allé un peu tôt et je n’ai pas ramassé de bonnes châtaignes. Juste quelques précoces tombées trop tôt, certaines étant encore vertes. Plus qu’à y retourner Dimanche prochain.

Ah, ma gourmandise me perdra…